Quels sont les avantages de l’analyse granulométrique par diffraction laser ?

L’analyse granulométrique par diffraction laser permet de mesurer la taille des particules et leurs rayons. Les particules peuvent être sphériques non poreuses et opaques, cela n’empêche pas la granulométrie de faire son travail. Quels sont les avantages de l’analyse granulométrique ?

L’analyse granulométrique favorise l’échantillonnage rapide des particules

Grâce à la granulométrie par diffraction laser, on peut réaliser l’échantillonnage de centaines de particules par jour. Trois éléments principaux au niveau de la granulométrie permettent de fournir des données fiables et solides. Il s’agit notamment du banc optique, des unités de dispersion d’échantillon et du logiciel de l’appareil. Le banc optique fournit essentiellement des mesures de 10 à 3,5 mm en utilisant un seul trajet optique de mesure. C’est d’ailleurs dans cette zone de mesure que l’échantillon dispersé passe. Ensuite, des détecteurs mesurent l’intensité de la lumière dispersée par les particules dans l’échantillon. Il convient de contacter ribori instrumentation, spécialiste en la matière, pour obtenir un travail de qualité.

Pour ce qui est des unités de dispersion d’échantillons, elles permettent de veiller à ce que les particules envoyées dans la zone de mesure du banc optique soient stables. Dans le cas contraire, elles ne pourront pas être utilisées pour des mesures précises et reproductibles. En revanche, le logiciel de l’appareil analyse soigneusement les données de diffusion. Cela lui permet de calculer en très peu de temps une distribution de tailles de particules.

analyse granulométrique par diffraction laser

L’analyse granulométrique permet de maîtriser la coulabilité des poudres

La poudre est un revêtement qui couvre plusieurs particules. Lorsqu’on analyse la taille des particules, on peut facilement comprendre les propriétés d’écoulement d’une poudre. Les données recueillies lors de l’analyse permettent de prédire comment les particules présentes dans une poudre s’assemblent et se fixent. Très souvent, les particules les plus grosses s’assemblent moins vite que les petites particules. Pour cette raison, les poudres contenant de grandes tailles de particules s’écoulent rapidement. En revanche, celles qui ont les petites tailles de particules sont lentes à l’écoulement. Cela s’explique surtout à cause de la grande surface de contact qui existe entre ces particules.

Par ailleurs, l’élargissement de la distribution granulométrique des particules améliore grandement l’efficacité de leur tassement. Il permet aux particules plus petites de tasser les espaces entre celles qui sont grandes. La réduction des vides permet de produire des composants frittés sans défaut. Dans un revêtement en poudre, le tassement favorise une fusion à des températures très basses. Il influence aussi la viscosité des suspensions.

La granulométrie par diffraction laser favorise la stabilité des suspensions

L’analyse granulométrique permet d’assurer la stabilité des suspensions en contrôlant les forces d’adhérence et cohésion entre les particules. Ces forces peuvent conduire à la création d’agglomérations dans les suspensions et les poudres. Dans certains cas, elles favorisent aussi la floculation d’émulsions. Ce qui signifie que le risque d’une mauvaise stabilité de suspensions augmente surtout avec la diminution de la taille des particules.

En règle générale, l’amélioration de stabilité d’une suspension repose sur l’équilibrage de la force gravitationnelle des particules. L’analyse de la taille des particules permet de calculer la probabilité d’écrémage à laquelle les plus grosses gouttelettes sont sujettes. Elle aide également à surveiller la stabilité à la coalescence et à la floculation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.