Les avantages et inconvénients du statut de micro-entreprise

Encore appelée statut d’auto-entrepreneur, la micro-entreprise est un régime juridique exclusivement applicable aux entreprises individuelles. Le choix de ce régime présente aussi bien des avantages que des inconvénients. Si vous désirez devenir un micro-entrepreneur, mais faute d’informations, vous ignorez si ce statut vous convient réellement, nous réalisons ici le point des avantages et des limites de ce statut.

les-avantages-et-inconvenients-du-statut-de-micro-entreprise

Les avantages du statut de micro-entreprise

Si le régime de la micro-entreprise semble aussi alléchant, c’est à cause de tous les avantages qu’il procure aux entrepreneurs individuels. Ces avantages sont d’ordres différents et peuvent être classés en deux grandes catégories.

Les avantages administratifs et fiscaux

Le processus de création de votre micro-entreprise est peu coûteux, voire gratuit et peut être réalisé en ligne. De plus, les démarches administratives liées à la gestion de l’entreprise sont beaucoup plus simples. Pour preuve, vous pouvez obtenir très facilement votre déclaration d’auto-entrepreneur en ligne. Cette facilité attire particulièrement les entrepreneurs libéraux et les personnes en reconversion d’activité.

La comptabilité de votre entreprise est simplifiée. Un livre de recettes et un registre de dépenses suffisent pour la tenir à jour. Vous pouvez bénéficier d’un accompagnement pour financer votre auto-entreprise. De plus, tant que vous ne dépassez pas le seuil de chiffres d’affaires prévu par la loi, vous bénéficiez d’une franchise en base de TVA. Des produits moins chers attirent toujours la clientèle.

Les avantages sociaux

L’auto-entrepreneur bénéficie d’un système de charge sociale très accommodant. En effet, les charges sociales de celui-ci sont calculées en fonction de son chiffre d’affaires. Si celui-ci est bas, le montant des cotisations sociales l’est aussi. Si votre chiffre d’affaires est nul, vous n’aurez pas non plus à payer vos charges fiscales et sociales.

À l’issue de votre déclaration d’activité, vous pouvez opter pour un prélèvement mensuel ou trimestriel de vos charges. Celles-ci seront directement prélevées de votre compte bancaire, une fois que vous aurez déclaré votre chiffre d’affaires.

micro-entreprise avantages

Les inconvénients du statut de micro-entreprise

Bien qu’il soit assez intéressant, le régime de la micro-entreprise présente aussi plusieurs inconvénients.

Un patrimoine personnel non couvert

La micro-entreprise étant enregistrée au nom de l’auto-entrepreneur, aucune distinction n’est faite entre son patrimoine personnel et celui de l’entreprise. Votre patrimoine personnel est donc sans protection, ce qui pourrait entraîner des problèmes en cas de difficultés de paiement. Pour remédier à cette situation, vous pouvez toutefois faire une déclaration d’insaisissabilité. Celle-ci protégera votre patrimoine.

Un plafond de chiffre d’affaires à respecter

Si vous optez pour le statut d’auto-entrepreneur, il faudra faire attention à ne pas dépasser les seuils de chiffre d’affaires. Ces seuils sont de :

  • 200 euros pour les prestations d’hébergement et les activités commerciales ;
  • 600 euros pour les activités libérales et les prestations de services simples.

Si vous les dépassez, vous ne bénéficierez plus du régime de micro-entreprise.

Les difficultés liées à l’embauche de personnel

Si vous décidez de devenir auto-entrepreneur, il est très probable que vous travailliez seul. Compte tenu des contraintes liées au chiffre d’affaires, il vous sera difficile d’assumer la charge supplémentaire que représentera un employé. De plus, vous devrez vous rémunérer et effectuer des dépenses pour le compte de votre entreprise.

Acquérir le statut de micro-entreprise présente ainsi autant d’avantages que d’inconvénients, qu’ils soient financiers ou sociaux. Il vous revient donc le choix de décider si vous saurez vous en accommoder. Vous pourrez vous faire aider par des professionnels afin de savoir si votre projet nécessite le statut de micro-entreprise.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.