Quelle différence entre le picking en entrepôt et le picking en point de vente ?

Le picking est l’une des étapes les plus importantes dans la gestion d’une commande. Il s’agit du moment où l’opérateur rassemble les divers articles commandés par le client avant de les empaqueter et de les expédier. Selon la nature de l’opération, le picking existe sous deux formes : le picking en entrepôt et le picking en point de vente. Chacune de ces formes est utilisée dans des situations particulières. Quelles sont les différences entre ces deux formes de picking ?

Méthode de picking : le lieu de préparation des commandes et le mode de réception

Le lieu où les commandes sont préparées représente la première différence entre le picking en entreprise et le picking en point de vente. Selon la nature de votre activité, un opérateur logistique comme www.isitec-international.com pourra vous aider à choisir la forme adéquate.

Pour une activité de picking, il est recommandé de faire appel à un tel prestataire pour la gestion de la logistique. Ce genre d’opérateur dispose de nombreux services pour vous aider à optimiser vos flux logistiques et maximiser vos profits.

Dans le picking en entrepôt, les commandes sont toutes préparées dans l’entrepôt logistique avant d’être expédiées au point de livraison. Cette forme de picking est principalement recommandée aux e-commerçants ne disposant pas de magazines pour stocker leurs articles. Ces derniers peuvent ainsi mener leur activité plus facilement, car les commandes de leurs clients sont conditionnées depuis l’atelier du fournisseur. Ils n’ont donc pas besoin de réunir les produits, puis de les emballer avant de les expédier.

En revanche, dans le picking en point de vente (ou picking en magasin), les commandes sont directement préparées dans le magasin. L’opérateur collecte les articles achetés par le client dans les rayons du magasin avant de les empaqueter lui-même.

Une autre différence est le mode de réception de la commande par le client. Si dans le picking en entrepôt la commande est expédiée en général à domicile, ici le client vient la récupérer en magasin via un service de drive. Cependant, si le commerçant fournit ce service, sa commande peut être livrée à domicile.

Enfin, le lieu de préparation n’est pas le seul facteur pouvant faire la différence entre le picking en entrepôt et le picking au point de vente. Ces deux formes de picking sont aussi différentes grâce aux méthodes utilisées.

picking entrepôt logistique

Les méthodes de picking

Selon vos possibilités et le principe que vous désirez utiliser, diverses méthodes de picking existent.

La méthode Pick to light

La méthode Pick to light est une méthode de picking fonctionnant à l’aide de signaux lumineux. Des voyants et des messages lumineux indiquant le nombre d’articles à prélever sont placés aux emplacements de stockage des produits collectés.

Ensuite une fois les articles collectés, l’opérateur les préparent pour la manutention, puis les déposent à un endroit également indiqué par un signal lumineux. Il s’agit d’une méthode très utilisée dans les grands entrepôts, car elle présente de nombreux avantages.

Grâce aux signaux lumineux, l’opérateur gagne du temps, car il n’a plus à chercher les articles. Dans des entrepôts pouvant faire plusieurs milliers de mètres carrés, le gain de temps et d’argent réalisé est considérable.

De plus, la méthode Pick to light est extrêmement utile lorsque le seuil de commandes est élevé, car elle minimise le risque d’erreurs. Ce faisant, elle empêche les pertes de matériaux et de clients que de telles erreurs engendrent.

La méthode Put to light

Cette méthode quant à elle fonctionne avec un chariot équipé d’un écran lumineux qui indique à l’opérateur où prendre et où déposer les articles. Comme la méthode Pick to light, elle minimise le risque d’erreurs et facilite la gestion de commandes simultanées.

Les méthodes Put to light et Pick to light (du fait de leurs avantages) sont souvent utilisées dans le picking en entrepôt. Leur coût relativement élevé en fait des méthodes parfaites pour de vastes entrepôts, mais un peu excessives pour des magasins de taille modeste.

La méthode Pick and Pack

La méthode Pick and Pack consiste à prélever la marchandise indiquée sur le bon de commande, à la convoyer vers le lieu d’emballage, puis à l’expédier. Cette méthode est limitée, car elle convient uniquement à des seuils d’expédition très faible.

La méthode Pick and Pack quant à elle est la plus utilisée pour le picking en point de vente. Ses limites sont moins apparentes et moins handicapantes dans un petit magasin qu’elles ne le sont dans un entrepôt.

En résumé, malgré leurs similitudes le picking en entrepôt et le picking en point de vente sont très différents. Ces différences sont notamment exacerbées quand on considère le lieu de préparation des commandes, le mode de réception et les méthodes de picking utilisées.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.