Comment créer son entreprise ?

entrepreneuse

Créer une entreprise est une décision importante qui nécessite de respecter un certain processus. Cela permet en effet de mettre en place un projet dans les meilleures conditions et de partir sur des bases saines et solides.

Créer une entreprise ne laisse pas de place au hasard. Tout se fait de manière murement réfléchie et selon une démarche logique et efficace.

Tout commence par une idée, puis par la mise en place d’un business plan, du choix d’un local, d’un mode de financement, de la création administrative et formelle de l’entreprise et enfin du démarrage de l’activité.

Aujourd’hui nous aborderons le processus de création d’entreprise. Au travers de 7 étapes déterminantes que nous vous proposons de découvrir dès maintenant, vous allez pouvoir mieux comprendre comment créer votre entreprise.

Transformer une simple idée en un véritable projet

La première étape de la réalisation d’un projet consiste à réfléchir très clairement à la viabilité de ce dernier.

Sur la base d’une idée originale, il est alors possible de développer la réflexion afin d’obtenir une vision globale de la future activité.

Pour cela, vous pouvez établir une liste de questions auxquelles il vous faudra pouvoir répondre de façon claire et précise. Il faut donc que vous soyez en mesure d’établir :

  • L’investissement nécessaire à la création du projet.
  • Le business model et les objectifs de l’entreprise.
  • Le type de local où l’activité sera exercée.
  • Les fournisseurs de l’entreprise.
  • Le processus de vente.
  • La stratégie de développement de la clientèle.

Mettre en place un bon projet, c’est aussi en vérifier la faisabilité. Pour cela, il faut également prendre en compte plusieurs points tels que :

  • Vos compétences, votre niveau d’étude, vos diplômes et votre expérience.
  • Vos ressources financières.
  • La compatibilité de votre emploi actuel avec votre future entreprise, ou la nécessité de le quitter.
  • L’impact sur votre vie personnelle et votre situation financière.
  • L’éventuelle intervention de personnes extérieures pour lancer votre activité.
  • ...

Pour bien démarrer la création d’une entreprise viable, il est donc important de répondre à toutes ces questions avant de pouvoir passer à l’étape suivante.

Réaliser un prévisionnel simplifié ou un business plan

Le business plan est facultatif dans certains cas. En effet, il n’est conseillé de le réaliser que dans le cas où vous devez mettre en projet d’envergure, ou si vous en avez la nécessité pour mettre en place une levée de fond.

D’ailleurs, cette étape peut s’avérer très longue, notamment si elle inclue une étude de marché, ou si les fonds à obtenir pour la création de l’entreprise sont plutôt importants.

Sachez que des structures spécialisées comma la Chambre de Commerce et d’Industrie ou certains organismes d’aide à la création d’entreprise peuvent vous aider durant cette étape.

En ce qui concerne les projets de taille standard, la création d’un prévisionnel simplifié est suffisant. Il s’agit d’une démarche utile qui vous permettra d’avancer sur votre projet dans la bonne direction. Le prévisionnel doit pouvoir évaluer :

  • Le chiffre d’affaire attendu.
  • Le revenu professionnel généré.
  • Les frais de fonctionnement de l’entreprise.
  • Les fonds de roulements.
  • La nature de la fiscalité la plus adaptée au projet.
  • Le montant des cotisations sociales.
  • ...

Sachez qu’il est toujours bon de faire vérifier un business plan ou un prévisionnel par un professionnel apte à vérifier la cohérence et la viabilité de vos données prévisionnelles.

Choix du statut juridique

A cette étape, il est possible de réfléchir au statut juridique de l’entreprise. Les possibilités sont nombreuses et le choix n’est pas évident lorsque l’on ne s’y connaît pas très bien.

C’est pourquoi il est toujours conseillé de se faire aider par un professionnel afin de mieux connaître les tenants et les aboutissants de chacun des régimes. D’autant plus que ceux-ci ont un impact direct sur la vie de votre entreprise, à savoir :

  • Les impôts
  • Le régime de sécurité social
  • La responsabilité du créateur
  • Le fonctionnement juridiquement interne de l’entreprise
  • ...

Micro-entreprise, EIRL, EURL, IR, SARL, SA, Société par actions, SNC, etc. autant de choix sur lesquels un professionnel pourra mieux vous orienter.

Trouver le lieu où l’activité sera exercée

Savoir où l’on exercera son activité est une étape importante dans le processus de création d’une entreprise. Le lieu dépend bien sûr de l’activité mise en place, et les possibilités peuvent être très différentes d’un projet à un autre.

Lorsque l’on travaille à domicile, autrement dit chez soi, la question est vite réglée. De même si vous vous déplacez à chez vos clients.

En revanche, le tout devient plus complexe lorsque la nécessité subvient de trouver un local. En effet, le choix de celui-ci peut être directement lié à la réussite ou à l’échec d’un projet et à ce titre doit être extrêmement bien choisi.

Un local doit prendre en compte de nombreux critères de choix comme :

  • La situation géographique
  • La surface
  • La configuration de l’espace
  • Les équipements nécessaires
  • Des places de parking à proximité
  • ...

Pour trouver le lieu idéal, il ne faut pas hésiter à mettre les bouchées doubles. C’est-à-dire à faire vos recherches personnelles, en plus de passer par une agence immobilière.

Par ailleurs, en plus des caractéristiques du local sur le plan pratique et fonctionnel, il faut aussi s’assurer que celui-ci répondent à certaines normes en fonction de l’activité choisie. Un petit tour en Mairie est toujours une bonne initiative.

Lorsque vous aurez trouvé le lieu idéal pour exercer votre activité, il vous faudra signer un bail. Attention encore une fois à bien prendre connaissance de tous les articles et les clauses qui le composent afin que vous puissiez être certain de pouvoir exercer votre activité comme vous le désirez.

Dernier point, la durée du bail doit également correspondre à vos besoins.

Financer votre projet

A ce stade penser au financement du projet dans ses moindres détails est une nécessité. Chaque entrepreneur est différent et le financement est donc lié à vos besoins.

Soit vous avez déjà les fonds et dans ce cas vous pouvez directement vous rendre à la prochaine étape.
Soit vous n’avez pas besoin de financement, et vous pouvez aussi passer à l’étape suivante.
Soit vous avez besoin d’un financement externe et dans ce cas il vous faudra réaliser un emprunt, demander des aides, ou encore lancer une levée de fonds.

Le troisième cas de figure est bien entendu le plus complexe étant donné qu’il nécessite de convaincre une tierce personne de vous octroyer les fonds nécessaires à la création de votre entreprise.

Dans le cas où vous ne parviendriez pas à obtenir la somme nécessaire pour créer votre activité, il faudra soit revoir votre projet à la baisse, soit l’abandonner faute de moyen, ce qui serait bien dommage.

Commencer ses démarches d’immatriculation

La dernière étape pour créer officiellement son entreprise consiste à la faire immatriculer en vue de pouvoir démarrer son activité. En fonction du statut juridique pour lequel vous avez opté, la démarche et le processus de création seront différents.

Créer une entreprise individuelle est en général assez rapide. On vous demandera dans la majorité des cas de remplir une demande et de fournir quelques papiers afin de pourvoir procéder à l’immatriculation.

Toutefois, en ce qui concerne la création d’une société, le process demande un peu plus de temps. Cela est dû au fait qu’il faille rédiger les statuts, publier un avis de constitution, réaliser des apports en capital social, etc.

Par ailleurs, certaines activités réglementées nécessitent d’obtenir certaines autorisations spécifiques pour pouvoir exercer en toute légalité. C’est pourquoi nous vous recommandons de vous adresser à la Chambre de Commerce et d’industrie de votre ville, ou à votre Mairie afin d’en connaître toutes les modalités.

Créer son entreprise, et après ?

Vous avez à présent créé votre entreprise, c’est pour vous le début d’une nouvelle aventure et vous allez officiellement pouvoir débuter votre activité.

Mais avant, plusieurs petits détails restent à régler. Il s’agit de plusieurs éléments qui seront nécessaires au bon démarrage de votre entreprise, à savoir :

  • La création d’un compte bancaire professionnel (même dans le cas des micro-entreprises).
  • L’organisation de la gestion interne de l’entreprise (création d’un modèle de devis, de facture, de contrat, création des dossiers de comptabilité, …).
  • Choix d’une assurance professionnelle.
  • Mise en place d’une stratégie de communication efficace.
  • ...

Autant vous dire qu’il y a encore du pain sur la planche ! Mais la bonne nouvelle c’est que vous êtes maintenant votre propre patron et que vous vous êtes lancé dans une aventure extraordinaire.

En conclusion :

Vous voilà fin prêt pour créer votre entreprise. Ne l’oubliez pas, rigueur et précision sont la clé pour créer une entreprise dans les meilleures conditions.

N’hésitez pas à bien vous renseigner sur chaque détail et si besoin à vous faire aider par un professionnel de type comptable, fiduciaire, chef d’entreprise, …

Sur ce, nous souhaitons bonne chance à tous les futurs entrepreneurs !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *